GISCARD VOUS DIT AU REVOIR !

Le président Valery Giscard d’Estaing est mort ce mercredi 2 décembre 2020 à l’âge de 94 ans.

Il s’est éteint dans sa propriété d’Anthon dans le Loir – et – Cher auprès des siens

VGE , comme il était surnommé, a été président de la République en 1974 , jusqu’à l’élection de François Mitterrand en 1981 .

Il partit sur son célèbre « Au revoir » se levant et laissant la chaise vide .

Il fut sous Giscard le premier Secrétariat à la condition féminine par un décret du 23 juillet 1974, où il fut la journaliste, Françoise Giroud à sa tête.

Sans réels moyens , celles participant à l’amélioration de la condition féminine , étaient des bénévoles agissant dans les différentes régions.

Françoise Giroud écriva concernant cette expérience dans son livre « La comédie du pouvoir », les limites de la création de ce Secrétariat dédié à la cause féministe, en exprimant « Le Secrétariat d’Etat à la condition féminine avait compétence pour intervenir dans tous secteurs dès lors que les femmes pouvaient être concernées mais il n’en avait aucune pour mener une action jusqu’à son terme dès lors qu’un autre ministère était concerné… Rien n’est impossible sinon de faire coopérer des ministères. »

Françoise Giroud consciente qu’il faudra plus d’une génération pour voir le droit des femmes respecté dans un système masculin , dans une société patriarcale, dédiée aux pouvoirs masculins de l’éducation à la vie adulte, déclara,  » Il n’y a pas de Secrétariat d’État aux miracles « , ce qui est toujours d’actualité.

VGE était dernièrement accusé par une journaliste allemande de lui avoir touché les fesses.

20 ème président de la République Française, Giscard signe ce 2 décembre 2020 son dernier « Au revoir », et part avec lui toute une époque, un monde ayant évolué vers un capitalisme redoutable qui est face à un effondrement inévitable qui pourrait générer une extrême pauvreté .

En 1981, lorque Giscard quitte la scène politique, il évoque dans son allocution « Les temps difficiles  » et toute la société était alors loin d’imaginer que ces temps difficiles n’étaient provoqués que par l’augmentation des richesses pour une poignée, les graves conséquences d’une économie polluante, des rivalités concernant l’énergie, et il était alors le tout électrique, le nucléaire et le tout voiture .

@FédoraHélène

Copyright ©️ LiberTerra 2020, Tous droits réservés, Tous droits à la représentation et à la diffusion réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s