SpaceX – La tête dans les étoiles – Décollage mercredi 9 décembre


Le  véritable pouvoir de l’homme est sa capacité à s’émerveiller

Juste penser à la magie , la tête dans les étoiles , cet homme plongeant son regard loin dans l’espace qui l’entoure , curieux de découvrir, d’apprendre et de construire par son imagination les outils lui permettant de répondre à son infini quête non de l’inconnu mais de ce qu’il conçoit, mais dont il ne peut s’approprier la matière. Découvrir d’autres planètes , y implanter une société humaine, créer une nouvelle civilisation , donner cette possibilité nouvelle, naissante en dehors de la Terre, une terrible infidélité, et un défi de créer au-delà d’elle son extraordinaire , ce qu’elle possède, la vie. 

Partir d’elle , du précieux de ses ressources pour conquérir une autre qu’elle, elle , notre Terre mère qui nous donne tout et dont nous prenons sans rendre à sa beauté, sa générosité tout l’amour qu’elle nous offre. Nous avons plus que jamais modifié la nature et par cela , par cette union qui nous lie indéfiniment à elle, nous nous sommes également modifiés. C’est une crainte car nous ne pouvons anticiper et maîtriser les conséquences de ces actes perpétrant un déséquilibre impressionnant qui devient notre maître  nous obligeant à nous adapter aux modifications profondes de notre environnement que nous avons provoqué. Nous avons dramatiquement établi ainsi une sélection artificielle et la lutte pour survivre s’intensifie dans cette complexité de devoir transformer nos façons de vivre en fonction de toutes les modifications que nous opérons à un rythme accéléré, car nous tentons de nous caler au mieux des changements rapides et imprévisibles qui s’opèrent actuellement dans le monde, dans la nature. 

Pendant que nous luttons contre une pandémie  et que nous devrons affronter celles des souffrances par la pauvreté, la crise climatique et le bouleversement politique, économique , social , philosophique et existentiel que nous traversons, l’homme dirige ses conquêtes vers l’espace et ses programmes intenses de recherches scientifiques dans le domaine spatial.

C’est ainsi que SpaceX vient de faire  décoller ce mercredi 9 décembre de son site du comté de Cameron au Texas, un test en vol à haute altitude du prototype SN8 starship. Lequel vaisseau est conçu pour aller sur Mars. Un vol qui a duré 6 minutes 42 . Le vaisseau est parti à la verticale , s’est positionné à l’horizontale , puis s’est remis à la verticale pour atterrir sur la terre ferme.SN8 a explosé à l’atterrissage. Une vitesse trop importante peut expliquer cette explosion à l’arrivée. 
SN9 next up ! 

©LiberTerra

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés, tous droits de représentation et de diffusion réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s