2020 – 120 millions  – Le nombre d’ enfants à la rue – Sourires perdus

2020 – 120 millions d’enfants vivent dans la rue à travers le monde

La France compte également des enfants vivant dehors, sans refuge qui grandissent dans la souffrance de la pauvreté.  La douleur et la peur sont leur quotidien. Fatigués,  ils connaissent le froid et la faim, l’attente ,  l’espoir puissant des rêves qui donne chaque jour la force de survivre, et la force de l’amour qui donne à chaque instant  ce merveilleux  sourire à la vie entre les larmes tombant en eau sur les pierres d’ infifference, les couvrant de ce miroir d’eau où les visages, les regards, s’y reflètent en liberté.

Donne la liberté de vivre, la liberté du bonheur, et elle sera de ne pas laisser mourir de faim 6 000 enfants chaque jour à travers le monde en 2021, alerte l’ONU .

Le monde a soif de liberté,  de cet or d’aimer, de partager , de mettre fin à la pauvreté,  aux guerres, politiques mondialistes , pensant  l’humain telle une marchandise, noyant les clés ouvrant la porte d’une maison, donnant un toit sous le ciel étoilé , qu’il  soit celui des rêves, mais plus celui au froid de l’hiver pour seul abri.

France – 2019

● + de 3 millions d’enfants pauvres

● 150 enfants nés  dans la rue

● 700 enfants et leur famille à Paris  sans solution pour la nuit

● Tous les enfants qui sont  à travers la France sans refuge la nuit . Les invisibles de l’ombre 

Pandémie et liberté,  la pauvreté s’aggrave, les prix de l’alimentaire augmentent dramatiquement,  les associations et collectifs,  les militants, les habitants solidaires, sont ce cœur précieux de la paix qui s’écoule chaque jour à travers le monde pour venir en aide à des enfants, malgré le manque criant de moyens et moyens financiers pour pouvoir mettre fin à la pauvreté,  à la faim .

5 milliards de dollars sont nécessaires pour sauver des enfants,  l’ONU lance cet appel pour sauver des milliers de personnes de la famine au Yémen.

Les lobbies continuent de faire des profits, d’amasser des richesses et nombreux gouvernements poursuivent cette quête de la puissance économique , oubliant les enfants qui ne demandent qu’une seule chose,  vivre !

Ils ne peuvent s’exprimer, être les invités des médias, ceux qui font une allocution à  20 heures, pourtant ils ont le plus beau discours à faire, celui offrant la paix, en chemin de liberté.

Soyons les artisans de paix luttant contre la guerre du pain

En France,  de plus en plus de parents ne peuvent plus payer la cantine et des enfants ont pour seul repas par jour, celui de la cantine .

Un Plan urgence alimentaire est nécessaire pour répondre de manière efficace, concrète aux besoins fondamentaux des populations pauvres comme il doit être l’accès à un logement .

Des expulsions forcées ont  lieu à travers  le monde pendant la pandémie , y compris en France . Les gouvernements oubliant, alors qu’ils prononcent des mesures sanitaires,  qu’un refuge est essentiel en pleine pandémie de Covid .

Un hébergement précaire,  n’est pas une réponse.  Il est un droit humain de posséder un toit, un refuge pour survivre, pour construire un avenir serein,  pour vivre en sécurité, pour ne pas subir la cruauté de la misère,  des peurs qu’elle inflige aux plus fragiles. 

Des mères isolées sont à la rue avec leurs enfants en France, pays aux 95 milliardaires.  Emmanuel Macron n’a pas tenu son engagement de loger tout le monde . Comment pourrait-il se dire être un artisan de paix, être ensemble et un bâtisseur d’un monde meilleur quand il est un enfant dehors sans-abri ?

Préserver l’environnement,  agir pour  répondre à l’urgence climatique ne peut avoir aucune sincérité quand les politiques économiques ne vivent que par la pauvreté,  donc l’épuisement de la vie .

Inscrire un nouvel article pour le climat dans la constitution ainsi que le déclare Emmanuel Macron,  et ne serait-il pas d’écrire une nouvelle constitution pour bâtir la résilience qui ne sera possible que quand il sera l’anéantissement de la pauvreté.

Une nouvelle constitution pour un monde en paix qui n’abandonne pas, qui n’est pas dans l’absurde d’écrire un nouvel article alors qu’il est des populations vulnérables qui au 21ème siècle ne peuvent toujours pas vivre libres !

Un environnement propre pour qui ? Pour les riches, ceux aisés,  ceux possédant tout , pendant qu’il est des enfants traumatisés par la violence de la pauvreté,  pendant qu’il est des enfants mourant de faim ?

Si la pauvreté demeure , cela voudra dire que les engagements pour lutter contre l’urgence climatique ne seront que mensonges car nos sociétés continueront à produire les mêmes richesses, augmentant l’intensité de leur production pour continuer à s’enrichir,  pour répondre aux dettes et investissements dont ceux représentant le coût des modifications environnementales nécessaires à réaliser pour respecter les nouvelles normes. 

Nous ne ferons que créer une autre pollution .

Sauver la vie de millions d’enfants,  donner à tous les enfants la possibilité de vivre un avenir serein, cela sera porteur de vérité,  de justice ,  de paix et donc d’équilibre , de la volonté de concevoir une économie alternative sans désir d’ enrichissement qui ne signifie que l’appauvrissement des plus vulnérables .

À ce moment là,  le respect de la nature sera réel,  concret et nous bâtiront par cette envie de vivre, la résilience. 

Tout coulera de source et le climat pourra à notre image,  s’apaiser.

©️ Fédora Hélène

©️ LiberTerra vidéo 2020

Copyright ©️ LiberTerra 2020, Tous droits réservés, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s