Refondre profondément la justice

Suite au texte : « Je voudrais dire »,  évoquant les violences faites aux femmes

À lire >>>> https://liberterrajournal.com/2020/12/21/justice-en-deuil-la-liberte-en-lumiere/

Refondre profondément la justice pour que la vie d’un être humain soit précieuse, qu’une victime de violences graves soit considérée avec respect et humanité.

Un pays ne peut être libre et posséder une justice capable d’inhumanité. Il y a une perversion, une méchanceté qui règne en France par le patriarcat, la culture du viol, une bourgeoisie froide, hautaine, autoritaire, fermée, archaïque. Une droite sectaire prête à tout pour garder le pouvoir. Un intégrisme catholique qui persiste et qui n’est pas remis en cause. Un endoctrinement lourd et dangereux comme toutes les manipulations mentales et se nourrissant de mensonges destructeurs. Nombreuses femmes en France restent cloîtrées dans une misogynie redoutable, une indifférence, une ignorance car cela est confortable et n’exige aucune remise en question, aucun courage pour affronter une crise existentielle qui serait car la conscience, ouvrant les yeux.

Cet homme violant et martyrisant sa femme enceinte, est un barbare psychopathe, l’incarnation de la cruauté et du mensonge ne cherchant qu’à détruire la vie pour combler le profond néant qui l’habite, jouant à être vivant, copiant les émotions, mais ne vivant pas, ne ressentant pas les émotions, n’ayant aucune once d’amour en lui et alimentant son bien-être par la violence inouïe qu’il commet. Plus, il est violent, mieux il se sent. Il cultive son bien-être par les crimes qu’il commet.

Il se délecte de voir l’autre souffrir et plus il voit la peur dans le regard de sa proie, plus il devient violent. C’est un pervers sadique, conscient et responsable, sachant très bien ce qu’il fait et calculant , sachant avant sa proie ce qu’elle va vivre, rentrant chez lui pour agresser, hurler de plus en plus fort des injures ignobles, très obscènes des heures durant et en pleine nuit empêchant ses victimes de dormir. Il va jusqu’à les priver de sommeil en les agressant, en hurlant, en renversant les meubles. Il fait des menaces de mort avec un couteau, ce qu’il affectionne particulièrement. Il commet continuellement des violences conjugales graves, des violences récurrentes physiques et psychologiques sur ses proies, une maman et ses enfants.

À l’extérieur, il est ce monstrueux manipaleur, escroc, voleur et faussaire multiricidiviste, barbouze de presse et naviguant dans les milieux politiques de droite à extrême droite.

La justice le connaît depuis 40 ans. À Toulouse dans les années 85, il faisait plus de 60 victimes de ses escroqueries, manipulations et divers. Il recommence sans cesse et se venge de ses échecs, frustrations, condamnations notamment pour escroqueries , sur ses proies.

Ce prédateur fera la Une du JT de TF1 en 1993, aura des articles dans la presse pour avoir fait un faux et usage de faux contre Hervé Bourges. Pourquoi ? Il cherche à détruire la vie des autres et pense être extrêmement puissant car arrivant à ses fins, se jouant du système qu’il hait et se vengeant de tout et tous, bouffé par sa haine, sa perversité, traître, dégueulant de mensonges, de lâcheté, vicieux comme quand il vole des chèques, des numéros de cartes bancaires.

Après avoir réalisé ce faux contre Hervé Bourges pour lequel il sera condamné, condamnation à la prison ferme qui finira dans les limbes du système judiciaire, il n’hésite pas à vouloir faire condamner un jeune journaliste qu’il a pris au piège de ses machiavéliques manipulations.

Il manipule la justice, et jubile de paraître dans la presse relatant ses exploits d’escroc. Une fois rentrer chez lui, il abat toute son horrible prédation sur une femme, sur des enfants, ceux invisibles, en grande vulnérabilité. Toutes les alertes faites, tous les témoignages faits durant des années, toutes les plaintes refusées, et ce policier en 1999 , disant à la victime qu’elle est responsable des violences qu’elle subit et qu’elle doit faire en sorte qu’elles ne se reproduisent pas. La victime voudrait le voir en face d’elle et lui dire le drame qu’il a commis, les souffrances qu’il a imposé comme tous ceux de justice avec leur pouvoir dément détruisent des vies. Ils ne font qu’accréditer la cruauté servant des lois iniques que l’on peut interpréter de différentes manières et surtout retourner contre la victime pour au final protéger un prédateur s’appliquant à détruire la vie.

Les dysfonctionnements de la justice lui permettant une puissance, un pouvoir, une opacité déjà par son langage fermé, excluant et devant passer par la volonté de leurs traducteurs, un avocat qui est rarement engagé, humain et respectueux des victimes. Ils sont à leur silence regardant le mur du pouvoir se dressant fier et fiers de faire partie de la machine, de briller à son sommet, manipulant à leur tour dans leur théâtre de justice, se flattant de leur voix portée haut et fort dans un narcissisme souvent profond.

« La victime en fond de commerce » comme dit ce prédateur qui s’est toujours introduit dans ces milieux politiques, de justice et se disant lui-même à plaider !
À l’écouter , il aurait plaidé dans des tribunaux de commerce ! La farce , le criminel plaidant au sein de cette institution, pendant qu’une maman lutte pour survivre , lutte chaque jour pour dépasser les traumatismes, une souffrance intense et donner avec force et abnégation tout son amour à ses enfants. Des enfants merveilleux de vie, de générosité, qui veulent réaliser leur rêve et réussissent brillamment.

Seule face à ce prédateur, effondrée par les viols conjugaux qu’il commet, toutes les violences conjugales qu’il répète inlassablement, et se sentant si puissant par son impunité et pire s’il jouait effectivement les juristes, les avocats dans des tribunaux, pendant que la justice abandonnait des vies entre les mains de ce psychopathe.

A-t-il réellement plaidé au sein de l’institution judiciaire, lui fabriquant de faux diplômes, escroc et faussaire multiricidiviste ?
Lui manipulant des pervers et perverses à sa ressemblance pour servir ses intérêts. Ce sera cette verrue qui le colle depuis 10 ans, héritière d’un hôtel qu’en ratée des ratées ne jurant que par son pervers, finira par être vendu aux enchères. Elle regarde une maman et des enfants en grande souffrance sans jamais avoir l’idée de les aider. Au contraire elle sert bières et vins à l’ivrogne escroc qu’elle trimballe partout avec elle et lui ouvrant la porte de toutes les escroqueries qu’il commettra dans le secteur de l’hôtellerie. L’ UMIH 33 (Gironde), à la grande différence de l’autre hôtelière responsable syndicale dans un autre département, lancera une alerte avec sa photo pour que les hôteliers et restaurateurs se protègent de ce criminel .

Un système prédateur génère des prédateurs, un mouvement destructeur ne peut que tuer la vie . Un bouleversement est actuellement alors que durant des décennies et au 21ème siècle peu se sont émus des violences cruelles que subissent des millions de femmes et d’enfants à travers le monde, y compris en France. Un système prédateur qui pollue la nature, contamine l’eau, n’a strictement aucun respect, amour de la vie et on pense être une société évoluée, au-dessous de tout par la technologie que les politiques, lobbies détournent pour leurs intérêts et produire par la surveillance numérique, la plus grande période de l’esclavage de tous les temps.

Jouant avec la peur de la mort comme le fait ce psychopathe qui impose une angoisse de mort à une femme qui porte la vie avec un amour pur , sincère loin de toutes les corruptions de ce système pourri qu’on idolâtre, auquel on obéit en pion sur un échiquier aux multiples joueurs des gouvernants à leurs milliardaires , scientifiques à leur botte et médias serviables car l’argent est au bout de la ficelle.


La famine fait rage et en 2021, il pourrait être plusieurs millions d’êtres humains victimes de ce fléau alerte le PAM , Prix Nobel de la paix 2020.

Mais tous sont occupés à gagner de l’argent, à produire sans cesse creusant l’effondrement inévitable. Que croyez-vous obtenir à détruire la vie, à mettre en souffrance le plus précieux, le plus fragile, un enfant , une maman ?



À continuer à préférer à la vie, la cruauté, à laisser faire des prédateurs ?

Un chaos sans précédent si la lumière se voile.

Noël, une lumière et il est Étoile Yémen. C’est elle notre guide . Ce qui vivent les enfants mourant de faim dans l’indifférence des politiques, gouvernements, justices qui ont une puissance qui ne sert pas la vie , mais entrave sa liberté, et cet le drame que vivent les Ouïghours dans le silence des grandes souffrances, des témoignages forts, courageux que les victimes font et qui deviennent les oubliés, le mis en doute, ce conditionnel coupable qui sert si bien l’inertie des politiques, les lâchetés atroces.


Nous sommes tous liés les uns aux autres, nous sommes une famille humaine et regardons à quelques jours de Noël, où se trouve la véritable Justice. Elle est cette simple et douce mère, elle est cet enfant, elle est sur tous les continents, belle et radieuse, cette promesse de vie, l’ abondance et la générosité, l’accueil, la liberté, l’amour, elle est cet enfant venant au monde et nous donnant toute sa confiance . Elle n’est pas une religion, elle est notre humanité, notre langage universel par un verbe donnant vie, le verbe Aimer .


Nous sommes cela, un amour profond et chaque acte de violences brise un peu plus chaque jour le corps de notre humanité. Chaque jour compte pour sauver des vies. C’est cela 2021, et ce ne sera pas un virus ni un vaccin, ce sera la force de notre humanité de retrouver l’amour profond qui l’habite.


Le choix aimer pour vivre, il n’est qu’un . Ne pas saisir cette chance extraordinaire pourrait mettre notre monde en péril. La lumière éclaire, quand elle s’éteint, notre humanité meurt.


Noël pour nous rappeler qu’il est cette lumière en nous et qu’aujourd’hui elle nous demande de lui donner vie plus qu’hier

©️ Fédora Hélène

Copyright ©️ LiberTerra 2020,  Tous droits réservés,  Tous droits de reproduction et de diffusion réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s