Argentine – Une nuit illuminée de vert pour la légalisation de l’avortement

Une veillée prend place en Argentine près du Congrès pour cette nuit qui devrait concrétiser le combat des féministes pour la légalisation de l’avortement par un vote au Sénat attendu à l’aube, ce mercredi 30 décembre.

2020, à quelques pas de la nouvelle année, devrait entrer dans l’histoire des droits des femmes en Argentine par la légalisation de l’avortement.

Le 11 décembre dernier, les députés avaient donné un vote favorable au projet de loi pour la légalisation de l’avortement avec 131 voix pour, 117 voix contre et 6 abstentions.

Le 29 décembre, c’est la Chambre haute qui tient le projet entre ses mains. Le Sénat apparaît divisé sur la question, mais un vote légalisant l’avortement est fortement attendu par toutes les femmes luttant pour les droits des femmes, pour les droits humains,  pour mettre fin aux violences faites aux femmes, pour mettre fin aux avortements clandestiins estimés entre 370 000 et 520 000 , selon le gouvernement , en sachant que 38 000 femmes se trouvent hospitalisées suite à des complications.

Un Sénat qui reste conservateur et divisé et se sont 70 sénateurs sur 72 qui vont prendre part au vote de cette nuit.

Une loi 2020 qui signifie le droit à l’avortement pour toutes les femmes de plus de 16 ans sur simple demande jusqu’à 14 semaines de grossesse. Concernant les avortements thérapeutiques, en cas de danger pour la santé de la femme ou de viol, la possibilité d’avorter reste possible jusqu’à la fin de la grossesse. Les personnes ayant moins de 13 jusqu’à 16 ans, devront être accompagnées par un parent ou tuteur et pourront bénéficier d’une aide juridique en cas de conflit. Un projet de loi qui précise que l’avortement doit avoir lieu dans les dix jours qui suivent la demande.

La loi prévoit également l’objection de conscience des médecins ou établissements de santé qui sont alors dans l’obligation d’orienter la patiente vers d’autres infrastructures de santé.

En Argentine, les féministes luttent pour la légalisation de l’avortement, militent sans relâche depuis 2005 et portent la couleur verte en symbole de leur combat. Dans quelques heures, l’Argentine pourrait être le premier pays d’Amérique latine et des Caraibes légalisant l’avortement.

À Paris, place de la République est un rassemblement en soutien aux Verdes, les féministes en Argentine au slogan #AbortoLegal2020.

Soutien aux féministes en Argentine qui durant toute cette nuit seront encore et toujours les combattantes, les guerrières pour la liberté, pour les droits des femmes, pour mettre fin aux violences faites aux femmes. #avortement #AbortoLegal2020 #QueSeaLey #avortementlibre

©LiberTerra © Fédora Hélène

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s