Écoute la liberté – Liberté, être une fille libre – C’est l’être qui est libre, non le système

© LiberTerra 2021, Tous droits réservés
 
J'suis une fille libre 

Je revois la cour
 Mon enfance
 La sonnerie de l'usine
 Un sac de billes
 
 En garçon
 Les cheveux courts
 Pour jouer dans la rue
 Avoir le droit
 Le droit de choisir
 Être une fille
 Assise seule  
 Regarder 
 Les garçons jouer
 
 Je revois la cour
 Mon enfance  
 La sonnerie de l'usine
 Un sac de billes
 
 Les interdits
 T'es une fille
 Enfermée 
 Dès l'enfance
 Non, non
 Tu n'es pas libre
 T'es une fille
 
 Je voulais être
 Dehors,  jouer
 Aux billes  
 Avec les garçons
 De la rue
 Ne pas restée
 Assise sur le trottoir
 Mais vivre  
 Je suis une fille
 
 Derrière le voile
 Des rideaux transparents
 Je regarde la cour
 Seule, à rêver
 De partir, découvrir
 Le monde derrière
 La porte fermée
 Ne pas voir  
 Un enfant pleurer
 Il n'a pas le droit
 De courir libre
 Aujourd'hui 
 Aux masques
 Et, demain  
 
 Je revois la cour
 Mon enfance  
 La sonnerie de l'usine
 Un sac de billes
 
 Je rêvais de décorer
 Le gris de la cour
 D'un univers lointain
 Les marques qui
 Imprimaient déjà  
 La Terre
 À coup de coups  
 Pour l'argent  
 On ruine tout
 
 Et, les arbres  
 Les cimes  
 Où est la liberté  
 On pleure ici-bas
 Pas une prière  
 Pour un vœu
 Une enfant
 Un voile transparent
 Cache triste
 Je voyais les nuages
 En goutte de cristal
 Il pleure sur Terre
 
 Je revois la cour
 Mon enfance  
 La sonnerie de l'usine
 Un sac de billes
 
 Ce n'est pas si loin
 Le monde de demain
 Les oiseaux ont quitté
 Le nid vide  
 Les drones
 Drôles de bruit
 En essaim de guêpes
 Je ne vois plus  
 Les papillons colorés  
 Les yeux émerveillés
 Tout chavire
 Le métal enivre le ciel
 Voici l'orage de poussière
 La paix vendue aux enchères
 Aux palais des banques
 La paix sans justice
 S'effondre 
   
 Oser porter la liberté
 Dresser le drapeau
 Le peuple vainqueur
 Défile sans s'arrêter
 Garder la liberté
 Des murs  
 Des lobbies  
 Où tout meurt  
 
 Je revois la cour
 Mon enfance  
 La sonnerie de l'usine
 Un sac de billes
 
 Ne vois-tu pas  
 Le ciel sans le bleu
 Des jours heureux  
 Il te suffit de dire
 Oui à la liberté
 Oui à la liberté
 On a oublié
 Retrouve la vie
 Elle attend ton cœur
 Un peu de toi
 Donne lui  
 Juste toi, ce toi
 Que la Terre attend
 
 Une enfant assise  
 Rêve de jouer  
 Un sac de billes  
 Et, l'arc-en-ciel
 Tout est possible  
 Donne juste  
 Un peu de toi  
 Je pose sur ma joue
 Une goutte de tes larmes
 De joie, ensemble
 On verra   
 La cour dessiner la liberté
 
 Mon enfance  
 La sonnerie de l'usine
 Un sac de billes
 Bâtissaient la liberté
 La souffrance  
 Ouvrier au corps épuisé
 Tu m'as montré le chemin  
 
 Liberté ! 

©Fédora Hélène 



Copyright © LiberTerra 2021, Tous droits réservés, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s