Reconfinement – Quand la  CAF est en avance sur son temps !

La CAF vient-elle de spoiler la date d’un évènement que tous les Français s’attendent à devoir vivre, un autre confinement ?

En avance, puisqu’il apparaît la date du 22 janvier 2021 sur la publication de la CAF des Bouches-du-Rhône .

Une erreur de publication, un temps d’avance,  tout s’emballe lorsqu’un reconfinement pointe son nez .

Au-delà,  il est l’inquiétude première pour les personnes qui pourraient être victimes d’une forme aggravée du Covid, et également pour tous les professionnels voyant leur entreprise en grande difficulté,  les personnes vulnérables qui subissent la pauvreté, les sans-abri, les Sans-Papiers qui sont nombreux à exercer les métiers essentiels durant cette pandémie que le monde traverse  et qui pourtant ne bénéficient d’aucune reconnaissance.

Nous avons à cœur la solidarité,  ces artisans de paix , qui à l’image de ce boulanger ayant engagé une grève de la faim pour garantir à son apprenti le droit de vivre en paix et sécurité , de poursuivre la construction de sa vie, après avoir vécu les épreuves pour trouver la liberté, s’engagent chaque jour pour que l’entraide, se soutenir mutuellement ne soient pas qu’un vain mot .

Le chemin de la liberté, c’est bien ce que la solidarité internationale s’attache à entreprendre pour sortir de la galère de l’épidémie de Covid , pourtant il persiste une aggravation de la pauvreté,  un non accès à l’eau potable,  au savon , à un assainissement sûr , ce qui est crucial pour lutter contre les maladies, et particulièrement contre la Covid .

Ainsi à travers le monde, y compris en France des personnes sans-abri,  des personnes pauvres dans des campements de fortune, des bidonvilles, n’ont pas accès à  ce droit fondamental,  une eau saine permettant de protéger la santé.

Un reconfinement en France, il sera à Emmanuel Macron de répondre à l’urgence de protéger les plus vulnérables, les personnes pauvres, isolées, dans une volonté d’être tous ensemble, de réconciliation, de comprendre cet essentiel, et de donner à tous les français une aide égale, tel que Joe Biden l’a annoncé pour tous les américains. 2 000 dollars pour Tous.

À l’annonce de ce reconfinement, que le gouvernement français ne divise pas les enfants entre riches et pauvres, tous les enfants doivent être reconnus, bénéficier du même soutien .

Pas de division par le moyen de l’argent, un être humain est un être humain, c’est ce qui prime, aussi simplement que cela car c’est notre humanité qui lutte contre un virus.

En France, le gouvernement doit prendre conscience qu’il y a deux confinements, celui des très riches et riches, et celui pour ceux qui sont dans la galère , petits commerçants, artisans, indépendants, familles pauvres, petits retraités, étudiants précaires, jeunes isolés, mères isolées, ceux sans-abri , qui subissent traumatisme sur traumatisme, et qui tiennent le coup en ne comptant que sur eux-mêmes .

Puis, il est ceux désespérés, épuisés, qui tentent de se suicider car à bout de trop de souffrances.

Un mal être profond est pour beaucoup de Français, car cette pandémie révélatrice révèle les graves dysfonctionnements de notre système technocratique, les graves lacunes de la justice, les conséquences des politiques économiques ancrées sur le profit, la compétitivité, ainsi que les conséquences d’une politique de répression, de surveillance de la population, cet harcèlement lancinant tel que celui imposé par les multiples radars dont le but est continuellement l’argent.

Un but, l’argent, c’est destructeur et cela impose les défaillances de nos politiques de santé, la mise en danger des structures hospitalières , l’instauration de mesures absurdes , le sans masque, et le tout masque sans pertinence de résultat, cela impose aussi ces autorisations de sortie et milliers d’amendes , de contrôles, car notre société ne peut élaborer la confiance entre les uns et les autres, prise au piège de faire de l’humain un outil d’un système de production et de consommation où l’être libre s’efface.

Il reste celui ordonné dans un fonctionnement économique précis, en système autobloquant ne permettant pas à la liberté, à la démocratie de s’épanouir et d’établir des liens solides entre les personnes par un esprit solidaire et de partage.

Le mensonge est destructeur et bouleverse profondément l’équilibre de la vie , les chimères économiques oublient l’humain, le laisse sur le bord de la route, alors que la solidarité est la solution pour sortir de la galère du Covid, rappelle l’ONU.

Une solidarité en souffrance, alors qu’elle doit être forte, ce choix est primordial pour que notre humanité perdure .

Emmanuel Macron doit faire preuve de ce choix et non de celui passé, donnant sous conditions fixées par l’ État, une aide de 100 euros à quelques enfants. Une aide qui signifie , donner environ 30 centimes par jour sur un an à un enfant.

La solidarité pour tous, avant tout et il doit être une baisse des prix de l’alimentaire dans un pays qui compte plus de 9 millions de personnes en insécurité alimentaire.

©️ Fédora Hélène

Copyright ©️ LiberTerra 2021, Tous droits réservés, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s