Place à l’art – Une nouvelle page s’ouvre en expression libre !

©LiberTerra 2021

LiberTerra ouvre les portes de l’Art en lien avec une page Facebook – LiberT’Art → https://www.facebook.com/fedorahelene

Écoute ton cœur, imagine, dessine tes rêves, aime , libre ! Une envie de vivre le bonheur de la liberté au cœur de notre océan – notre humanité en osmose avec notre Terre mère.

Libère ta liberté !

Des temps troublés , des traumatismes, de nombreuses personnes en détresse, en peine et qui par-dessus tout gardent au cœur le sourire de la vie, la force d’espérer et de dessiner sur les murs les cris de révolte, les cris d’envie de vivre, de besoin de respirer l’air frais et pur de la paix, loin de la violence qui blesse .

Lutter pour les droits humains fondamentaux, pour que les enfants n’aient pas la marche des violences à gravir une seule fois dans leur vie. Garantir aux enfants un avenir paisible , serein qui les laissera libres de faire leurs choix, libres d’être indépendants, de découvrir leur Terre, sa beauté sans limite . Donner aux enfants la chance de vivre en paix pour que la peur soit anéantie et ne brise pas leurs rêves.

L’art pour lutter contre la pauvreté, les guerres en simple rayon d’une étoile . Étoile Yémen, celle de l’espérance de recueillir la bonté, la générosité, la solidarité pour sauver la vie d’enfants menacée par une famine aiguë en cette année 2021.

En 2020, 12 millions d’enfants yéménites ont besoin d’une aide humanitaire pour survivre. Une famine qui s’aggrave, une population en grande vulnérabilité subissant un conflit qui perdure depuis 5 ans. Une situation dramatique amplifiée par la pandémie de Covid qui a entraîné des mesures sanitaires pouvant mettre en péril le travail accompli par les humanitaires qui attendent les moyens financiers pour sauver la vie de millions d’enfants.

Secourir tous les enfants victimes de violences, et leur permettre de grandir en paix. Protéger également les mères  qui se trouvent en première ligne à lutter contre l’extrême pauvreté en ne comptant que sur leurs forces et  l’aide alimentaire en soutien.  La violence de la famine, c’est également les maladies que l’insécurité alimentaire aiguë entraîne, un développement mis en difficulté pour les enfants pauvres , de fortes inégalités qui peuvent marquer toute une vie de manière irrémédiable. La violence attaque l’être humain et marque sa vie, une blessure qui va au-delà du temps de violences subies et qui se fait l’empreinte d’une vie.

Mettre fin aux violences, espérer et au fil de l’art, au fil de l’imagination comme file un ruisseau d’eau vive et claire, exprimer la liberté, le cœur, les émotions , être vivant, ce droit de vivre, d’être heureux, d’avoir un avenir sûr car la vie est précieuse, est cette immensité du possible.

Donner sa vie pour un combat, donner sa vie pour écrire, dessiner, danser, dans ce pas à pas vers un inconnu, l’avenir; mais tout faire pour qu’il soit radieux , pour qu’il soit à la paix.

© Fédora Hélène

Copyright ©LiberTerra 2021, Tous droits réservés , Tous droits de reproduction et de diffusion réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s