Nicolas sarkozy condamné lundi 1er mars à trois de prison dont un an ferme pour corruption et trafic d’influence

Condamné ce 1er mars 2021, Nicolas Sarkozy est le deuxième président de la République condamné après Jacques Chirac. Le tribunal correctionnel de Paris prononce à l’ encontre de Nicolas Sarkozy trois ans de prison dont un an ferme pour corruption et trafic d’influence.

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy fait appel de cette condamnation pour l’affaire des « écoutes » prononcée par tribunal correctionnel de Paris.

Sarkozy affirme son innocence concernant les faits qui lui sont reprochés et qui remontent à 2014 et tient à le démontrer souligne à la presse son avocate, M Jacqueline Laffont. Un appel qui suspend la condamnation présente puisque le tribunal ne demande pas son exécution provisoire.

Thierry Herzog , ancien avocat de Nicolas Sarkozy a été reconnu coupable de corruption active et de violation du secret professionnel, condamné à la même peine que Nicolas Sarkozy, assortie de cinq ans d’interdiction d’exercer la profession d’avocat, tandis que l’ancien haut magistrat Gilbert Azibert est condamné à la même peine de trois ans de prison dont deux avec sursis pour corruption passive et recel de violation du secret professionnel dans cette affaire que le tribunal qualifie de « pacte de corruption » .

Les trois protagonistes ont plaidé la relaxe pour un dossier qui selon eux est dénué de preuves.

Nicolas Sarkozy maintient ses objectifs de défense face à cette condamnation jugée sévère, « disproportionnée » et paraissant comme « un acharnement judiciaire », selon le président des Républicains Christian Jacob. D’autre part, l’ancien président reçoit le soutien du ministre Gérald Darmanin qui en déplacement à Alès (Gard) a souligné devant la presse donner « évidemment » « son soutien amical » à celui qu’il considère comme ayant été « Un grand président de la République », rappelant « l’affection » qui lui porte.

Certains jugent le dossier vide contrairement au tribunal qui motive le jugement en déclarant « La preuve du pacte de corruption ressort d’un faisceau d’indices graves, précis et concordants résultant des liens très étroits d’amitié noués entre les protagonistes » rapporte la presse.

Le tribunal souligne également la gravité de l’affaire ayant provoqué une perte de confiance des citoyens envers la justice abîmant également l’image de la fonction présidentielle.

Nicolas Sarkozy a de nouveau rendez-vous avec le tribunal le 17 mars pour le procès de l’affaire Bygmalion, la Cour de cassation décidant le mardi 1er octobre 2019 de son renvoi devant le tribunal correctionnel concernant les comptes de campagne présidentielle de 2012.

Nicolas Sarkozy dans la tourmente des vents politiques et judiciaires

Le nom de « Paul Bismuth » apparaît en 2013 quand les juges travaillant sur le dossier révélant des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de 2007 portant la victoire de Nicolas Sarkozy, placent sur écoute Nicolas Sarkozy et qu’ils découvrent que ce dernier utilise une ligne téléphonique secrète pour communiquer avec son avocat Thierry Herzog.

Les campagnes présidentielles s’élevant à plusieurs millions d’euros, lesquelles ignorent d’un coup les différentes crises économiques qui hantent les populations mais semble-t-il pas vraiment les puissants et milliardaires qui y trouvent un bénéfice augmentant régulièrement leur fortune et bonnes fortunes au sein du pouvoir.

Voilà le suffrage universel qui serait soumis aux manipulations politiques, argent et réseaux internationaux et l’on pourrait penser que l’investissement fait à hauteur de plusieurs millions ne serait pas pour plaire à la démocratie et la justice surprise par ce fait serait à venir à s’en apercevoir et à vouloir faire du capitalisme mondialiste propre.

La belle justice que voilà qui pourtant laisse la pauvreté abattre des vies et des femmes, des enfants  victimes de prédateurs qui ne sont que rarement face à leurs responsabilités. On pourrait presque croire que la justice existe et n’est pas soumise aux jeux des pouvoirs.

Nicolas Sarkozy au mentor des Républicains et l’élection présidentielle de 2022  aurait besoin d’être sauvée du duel Macron / Le pen en mettant sur le champ de course Sarkozy et Hollande , chaque camp retrouvant leurs capacités à entrer dans l’arène politique avec leur chef réceptif , plutôt que de se savoir à rester sur le trône des compromis, trahisons et faire partie des oppositions et pouvoirs malgré tout. La démocratie en veuve pleure sur le seuil de la porte des enfants mis en pauvreté pour séduire les millions usés des campagnes politiques en champs de bataille et c’est la population qui est toujours le soldat inconnu fidèle qui laisse sa vie pour servir ce que l’État attend des outils en citoyens. La face du monde est bouleversée, en détresse sous les coups politiques, les effets annonces, communications qui comptent bâtir notre avenir , tenir nos émotions et libertés.

Le bal a commencé, Prêt, Fric, Partez, la campagne présidentielle est ouverte et les influenceurs et réseaux font leurs œuvres et offrent aux peuple leurs mensonges, manipulations , dossiers politiques que la population ne pourra jamais consulter en transparence , le secret demeure, les procédures continuent et rien n’est joué.

Il faudra attendre l’histoire pour révéler la vérité quand nous serons tous morts. Et du côté du paradis, nous verrons nos enfants lire les procès politiques dans les écoles, universités loin des inventions politiques d’islamo-gauchiste qui font rages et se tiennent toujours en victoire les jeux et échecs en dames, fous et rois des gouvernements , hauts fonctionnaires, magistrats, avocats qui troublent tous la paix qui murmure étouffée qu’elle voudrait vivre comme l’enfant pauvre  a faim d’amour et de justice.

Mais la fenêtre reste fermée, aucun politique ne dira la vérité pas plus que les tribunaux, mais qui désespère ? Les peuples qui ne veulent plus obéir aux ordres corrompus d’une république qui s’effondre , trop de bourgeoisie tuant la révolution des peuples qui rêvait de paix, d’égalité, de fraternité et de liberté.

Pendant ce temps là, les pauvres en souffrance sont au coin des rues, sur les parvis des églises fermées , tous ont trahi, il faut croire que la paix est  enfermée dans le creux des mains des politiques en promesses qui se fanent, qui s’évadent dans les corruptions.

Bâtir une nouvelle civilisation au verbe aimer, l’utopie deviendra une évidence quand la Terre épuisée creusera nos cimetières trop de souffrances, de mises en esclavage de notre humanité et des ressources de notre planète, mettant en péril la biodiversité et notre propre équilibre.

Basculent nos sociétés dans la violence, les divisions, le racisme, les discriminations et la France est devenue le pays de la répression, du mal-être, des détresses de toute une jeunesse. L’injustice est là triomphante, alors la justice pleure à terre comme l’enfant pauvre expulsé à la rue en plein hiver et  pandémie.

Il est un rêve, les tribunaux referment leurs livres, ferment leurs portes et la justice s’éveille entre les mains innocentes des enfants oubliés de ces mondes adultes qui dévastent l’avenir .

Nicolas Sarkozy demeure avec ses secrets , oubliant le cinéma de Neuilly où sur scène devant son public conquis composé essentiellement de dames âgées et riches venues l’applaudir avant qu’il ne rejoigne le théâtre de Neuilly pour y accueillir Pasqua en maire de Neuilly sur la scène politique . Les paris lancés pour que Nicolas devienne ministre pour satisfaire le business. L’idéal ne contant pas l’histoire des jeunes loups qui comptaient la fortune à papa avant que la leur ne soit aux places boursières.

Tourne l’argent, le pouvoir, les secrets politiques qui ne dépasseront pas les portes des salons parisiens , et ce murmure toujours le cri les élites qui veulent diriger le monde.

Aller Macron en piste pour un tour aux élections en mentor sur la place et les réseaux sociaux surveillés de prêt. C’est que la liberté d’expression dérange les pouvoirs. Les richesses  ne tiennent pas à fondre comme neige au soleil, déjà que le changement climatique effondre la paix et que les peuples renverseront tôt ou tard les gouvernements, alors Macron et les autres comptent Prêt, Fric, Partez.

C’est le temps des élections présidentielles et régionales en premier tour sur la piste des élections . À vos bulletins de vote pour des politiques qui ne répondent jamais aux plus fragiles, demeurant dans leur tour oubliant qu’ils sont des hommes et non ce pouvoir inventé les faisant demi-dieu comme tous ceux possédant un pouvoir et la justice est à ce marathon des carrières , comme les hauts fonctionnaires. Rien de nouveau sous cette République qui n’a semble-t-il pas tenu ses promesses.

L’argent est corrompu et ce système a donné à cet outil une valeur démesurée tirant vers le haut toute sa corruption. Tout est corrompu , on compte en milliards de dollars pour sauver la vie d’enfants pauvres subissant l’extrême pauvreté . Si le peuple doit se lever que cela soit pour sauver la vie d’un enfant qui a faim. Il n’est que cette paix qui porte la liberté, être un être libre.

© Fédora Hélène

Copyright © LiberTerra 2021, Tous droits réservés, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s