Macron élu en 2022 – Quand tout est si faux , si perdu dans nos sociétés

Macron sera élu en 2022 de la même manière que la première fois. Marine Le Pen est un leurre dont les politiques se servent dans leurs jeux et manipulations. Rien n’est réel, tout est illusion en politique et le respect de l’humain y sera toujours absent.

Les prédateurs se glissent toujours à merveille dans le mental du vide que le terme politique rassemble en hydre semant les guerres, une économie dévastatrice assommant la nature et l’humain.

Tout est faux, si faux en politique et la justice est la prolongation de cette lente autodestruction de notre humanité. Ce sont des crises humanitaires, des conflits, la pauvreté extrême, un manque d’eau pour plus de la moitié de notre humanité.

La vie est réelle et un mal être domine car la politique rend tout irréel, tout au néant, faisant de millions de personnes des numéros Caf par des politiques achetant la paix sociale et nous sommes coupables de manger, coupables de vivre, coupables de ne pas être riches et puissants, coupables de rêver à la paix et à la liberté, de penser possible une civilisation bâtie par le verbe aimer.

La pauvreté ne sera pas combattue par les gouvernements car il faudrait que tous ces hommes et ces femmes remettent en cause leur pouvoir, ce qui ne se fera jamais.

Toute l’économie capitaliste va continuer à dévaster la nature en générant une pollution massive. Nos systèmes iront jusqu’au bout sans jamais s’arrêter et heureux celles et ceux ayant réussi à s’exclure du système, à bâtir un havre de paix, à cultiver un jardin et à partager avec leur famille, amis et voisins. Ils font dix mille fois plus qu’un politique ne le fera jamais pour la liberté, la générosité de la vie, par amour de la vie.

Nous laissons à nos enfants une Terre en souffrance, la valeur de la vie à crédit, des biens matériels, des placements financiers, la puissance des banques et places boursières, nous leur laissons l’esclavage en héritage et l’expression libre enfermée dans une boîte, un réseau social, numérique.

Nous leur offrons les mensonges politiques pour idéal, le pouvoir religieux pour endoctrinement, tous ces pères violents et cruels qui resteront toujours à la puissance de l’impunité, la souffrance de leur mère cachant ses yeux rougis par les larmes infinies.

Nous ferons comme si de rien n’était, on tournera la page et on ira marcher sur les chemins sillonnant la nature urbanisée, sans plus jamais la voir naturelle et magnifique et on admire les couchers de soleil sur un océan qui fait comme nous, qui cache ses souffrances et de vague en vague des animaux viennent échouer sur nos plages leur chagrin.

Effacer la mémoire, oublier, nier la vie, c’est ce que font les prédateurs à l’égard de leur victime et durant ces périodes de notre histoire où leur pouvoir est extrême. Qu’ils soient dans l’environnement de guerres, au cœur d’un foyer, d’une société, le résultat est celui de l’anéantissement de la vie.

Il faut alors planter une fleur et ne voir qu’elle et son sourire au monde. Aligner les mots dans cette immensité de notre humanité et savoir qu’ils s’y perdent et que rien ne sera retenu de leur émotion, vie.

Un prédateur tue une vie de manière gratuite. Il sera toujours au triomphe de ce qu’il a détruit dans un système d’inversion qui noie ce qui est réel, sincère et veut vivre en paix dans ce jardin partagé que seuls les rayons de soleil traversent.

La justice n’existe pas dans notre société, elle détruit et ne sert que la violence de prédateurs et leurs mensonges destructeurs par une intelligence abattant sans pitié la vie. Les prédateurs seront toujours protégés, correspondant au mental du patriarcat qui n’est que le pouvoir politique et économique absolu de siècle en siècle et qui ruine toute espérance.

Les larmes d’une mère ne vaudront jamais rien. Il pourra être des pages écrites pour le respect des droits humains, elles finiront inlassablement dans un puits. Les politiques seront capables de dépenser leurs millions en campagne électorale en criant à la démocratie et en regardant la pauvreté priver un être humain de liberté.

Un prédateur comprend tout de ce système et triomphe dans un système d’inversion où il sera toujours à sa puissance. Les droits des femmes continueront à être un combat pendant des décennies et la nouvelle génération aura, nous pouvons le souhaiter, le courage de mettre fin à ce qui tue la vie. 

©Fédora Hélène

Copyright © LiberTerra 2021, Tous droits réservés

Une réflexion sur “Macron élu en 2022 – Quand tout est si faux , si perdu dans nos sociétés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s