La force de témoigner maintes fois dans le vide d’une justice sans âme ni cœur

Philippe Palat, prédateur, au petit bonheur de détruire la vie d’une femme, sa conjointe

Philippe Palat restera impuni. Il a servi des politiques, journalistes, avocats autant qu’ils se sont servis de ce prédateur et car il est un prédateur sans scrupule, un manipulateur sans limite.

Il a passé son temps à être ivre au comptoir et a tant discuté avec des RG. Tous savaient sa terrifiante violence, sa terrible fainéantise, sa médiocrité qui ne demandaient qu’à faire de sales coups .

Qu’il traumatise, brise une vie , celle d’une femme, qu’il traumatise ses propres enfants tout ce milieu s’en moque bien et certains y cultivent le même mental de violences, d’irrespect des femmes.

Tous savaient la violence de Philippe Palat. Des journalistes aux policiers, et ceux qui étaient les RG, les politiques ! Mais maltraiter une femme n’est pas une chose importante, traumatiser une femme enceinte ce n’est pas grave et ils s’en fichent royalement tout comme leurs avocats qu’ils courtisent dans tout ce cinéma des pouvoirs qui n’ont jamais été séparés et où ils se connaissent tous et n’ont aucune sincérité . Ils font carrière, de la politique, du business et certains fortune. Philippe Palat accoudé au comptoir H 24 qui avait tant à dire aux RG .

Des femmes y sont elles-mêmes misogynes, soutiennent le patriarcat pour s’acheter un nom en épousant un de ces politiques, journalistes, ou ceux du monde de l’ édition, des finances où tout ce petit monde se côtoient dans des brasseries parisiennes réputées, dans des salons mondains.

Tout n’y est que mensonges, cupidité, business, hypocrisies et ils ont une haine redoutable contre les féministes. Ils étalent leurs titres, culture. Ils se gavent de suffisance, de woke qui signifie « éveil » et que tous ces notables consevateurs haïssent tant ils ont peur de perdre leurs privilèges, argent, notoriété , liberté de confort eux baignant dans la culture du viol, l’ extrême droite embourgeoisée faisant semblant d’être humaniste.

Philippe Palat y est comme un poison dans l’eau et penser y paraître en sortant ivre à traîner en faisant pitié et en leur mendiant de l’argent, le fait jubiler !

Il s’amuse à les manipuler comme ils s’amusent de lui, se flattent et il a l’impression ainsi d’être intelligent, important, pouvant diriger avec ses mensonges comme bon lui semble.

Les réseaux sociaux leur terrain de jeux pour se donner une image. Tout n’y est que mensonges , étalage de culture, hypocrisies. Des commentaires plus mensongers les uns que les autres se servant de leurs manipulations sur un site publicitaire, commercial qu’est devenu Facebook pour vieux bourgeois ayant 4 000 faux amis pour flatter leur égo.

Où étaient tous ces gens quand Philippe Palat en sauvage était complètement ivre en sortant de son bar où il parlait fort, faisant en boucle année après année, jour après jour le même discours politique devant son public alcoolisé et volant jusqu’aux cigarettes des clients , lui avec des numéros de téléphone de politiques, députés, journalistes, d’ avocats dans son répertoire.

Ces gens flattant Philippe Palat, ont-ils secouru les victimes qu’il abat de toute sa violence , qu’il met constamment en état de choc, qu’il isole et plonge dans la précarité ?

Devoir alerter en vain dans cette inhumanité de ne jamais protéger une femme et des enfants d’un tel barbare . Ils admirent un prédateur se faisant un clochard ivre mendiant de l’argent à quelques uns de ces politiques, auprès de quelques relations en passant son temps à manipuler, pleurnicher en accusant ses victimes dans sa cruauté. On a jamais vu Christine Goguet nous porter secours, ni jamais entendu son nom . On ignorait son existence avant de constater encore toutes les manipulations de Philippe Palat. Il a toujours jouer avec la religion. Elle ne le connaît pas , ne sait rien de sa terrifiante violence, de toute la souffrance à devoir dépasser et ne cultive qu’un mépris constant des victimes dans ce pays d’indifférences glaciales.

26 mois et pour Noël cela fera 27 mois d’une plainte oubliée

Philippe Palat renie, efface ses propres enfants qu’il a traumatisés et complètement abandonnés. Il joue à son personnage et parade tranquillement sur Facebook. Lui hébergé dans son bar , le Bollywood, où depuis des années il traîne ivre , où il vole, escroque et perpétue sans limite sa violence. Il est beau leur « âme pure » ! Tout leur monde de mensonges prêts à détruire une vie sans aucune conscience. Tout n’est que faux dans la société française et cette vieille culture de faire semblant, de l’apparence, du titre et posséder l’argent.

Il n’y aucune sincérité, rien que le mirage et leur méchanceté, leur haine qui détruit gratuitement des vies . Si je n’avais pas la force de vivre , ils seraient nullement choqués de laisser des enfants dans la peine. Philippe Palat son but est de tuer une vie . Il hurlait des injures très obscènes des heures entières en pleine nuit . Il renversait les meubles, cassait systématiquement son téléphone qu’il balançait contre le mur , comme ses lunettes, comme l’ordinateur qu’il finissait à coups de pieds dans sa rage calculée, son cinéma pour mettre en état de choc , détruire. Face à lui, une femme enceinte.

Chaque jour était sa violence comme lorsqu’il urinait dans l’évier sur la vaisselle des enfants et la mienne. Il ne mangeait jamais avec nous et se réservait sa nourriture de marque qu’il nous interdisait de toucher . Il trônait devant Question pour un champion en se prenant pour un grand intellectuel en nous manipulant avec ses diplômes qui se révèlent être des faux.

La justice faisant semblant de ne pas savoir, de ne pas le localiser celui ayant détruit mes grossesses et qui a donné une fausse adresse. Mais, il se balade tranquillement comme il l’a toujours fait. Il était inutile de me traumatiser encore par leur psychothérapeute posant des questions sur questions froides et stupides . Celle qui en dix minutes sans connaître la personne, ni le prédateur qu’elle n’a jamais affronté en face , juge et déclare sans aucune empathie  » On vous demande de raconter  » face à une victime en état de choc , en larmes . Puis, déclarant  » mesurer » la souffrance d’un être humain. La souffrance d’une mère est incommensurable.

Il a fallu tenir le coup sans que cette justice se préoccupe un seul instant de votre santé , de savoir comment vous allez survivre à un traumatisme qu’ils ont provoqué. Témoigner d’un viol vécu enceinte assise à côté de la porte ouverte donnant sur un couloir passant .

Pendant ce temps , le prédateur se balade sans avoir à se soucier de travailler, d’ assumer des charges , de se reconstruire , d’ avancer dans l’espérance en pensant qu’un jour la France aura le courage de faire sa révolution culturelle , de mettre fin à la méchanceté qui y règne par le patriarcat, la cupidité et l’ orgueil.

Puis, Philippe Palat a toujours manipulé ce genre de psychothérapeute dans leur orgueil à penser être les maîtres connaissant l’être humain en sortant de leurs bancs universitaires sans réussir à résoudre leurs propres problèmes et faisant subir aux autres leurs analyses sorties de leur culture livresque et de leur pervers de Freud.

Ces psychologues et psychiatres qui ont écouté Philippe Palat, et qui ont été incapables d’ évaluer sa dangerosité, qui n’ont jamais rien fait pour secourir les victimes de ce prédateur , alors qu’il était interné dix jours en HP suite à sa violence inouïe.

Il leur a dit ce qu’ils veulent entendre et jouant à les manipuler en usant de leurs propres failles et angoisses.

Comprendre , enquêter en ne comptant que sur soi-même. Jamais la justice ne demandera à Philippe Palat de répondre aux questions légitimes des victimes de sa terrifiante violence, méchanceté, lui l’incarnation du mensonge.

Qui est le prédateur qui nous a tant fait souffrir ? Qui est-il cet horrible menteur mentant sur des faits de sa propre enfance ?

Philippe Palat quand il n’est pas à flatter ce petit monde qui occupe sa haine. Des hurlements et des hurlements de Philippe Palat qui hurlait toujours plus fort quand il voyait sa proie en état de choc . Il tire les cheveux de toutes ses forces, poussent avec son ventre à bière, vous balance des objets dessus, il avance vers vous en hurlant . Et, son visage de haine, il devient rouge , un regard terrifiant .

Ses agressions auprès de soignants qui ont pu constater sa dangerosité, ses manipulations, son extrême perversité. Il faut le vouloir pour admirer un tel prédateur qui transpire sa violence inouïe .

Il pourra continuer à manipuler, tirer vers le haut la vanité de milieux mondains, jouer ses personnages, il n’a que cela pour exister et d’ailleurs il ne sait pas qui il est sans sa cruauté. Il a besoin d’ être cet homme cruel pour penser exister. Qu’il reste à son extrême déchéance auprès de gens qui pensent que cela est une valeur que de traumatiser des êtres humains, une valeur correspondant à une justice concevant un système d’impunité et qui ne sert que ce qui rapporte de l’argent, ce qui est symbole d’argent et de pouvoir.

Si Philippe Palat n’avait pas escroqué des banques , il n’aurait jamais été inquiété. Il a toujours continuer à voler, trahir en monstrueux ingrat, mais en s’attaquant à une femme, des enfants, de simples citoyens dont il a abusé. Les plaintes ne donneront jamais rien et tout ce milieu journalistique, politique gardera son prédateur de Philippe Palat qui cuve au fond d’un bar PMU, où au bar n°1, où à l’ Océan et il rentrait détruire des vies .

⚠️ Attention messages de Philippe Palat qu’il réserve à la mère de ses enfants, celle qu’il a maltraité et violé enceinte. La violence de Philippe Palat à la maternité moins de 24 heures après avoir subi une césarienne en urgence . L’indifférence de mort de ce pays où les gens tournent la tête quand une femme est agressée.

Mais pour alimenter ses manipulations, il n’a pas le même langage et flatte jusqu’à l’ignoble. Pour l’anniversaire de son fils , il a escroqué une auto école en donnant un chèque falsifié alors que jamais il lui a été demandé quoique ce soit.  » Je tiens absolument à offrir le permis scooter. Je gère. Je gère directement avec l’auto école. »

« Je gère » son grand mot dans son mode opératoire où il répète constamment des mots clés, des expressions qui reviennent de manière récurrente.

Le même Philippe Palat qui s’étale publiquement en chevalier blanc sur le même profil Facebook où il publiait en public des photos précieuses, intimes, que j’avais prises de mes grossesses pour garder en ma mémoire le beau, le merveilleux de la vie alors que je subissais des violences inouïes commises par Philippe Palat. Des photos qu’il m’a volées et qu’il publiait en public sur les réseaux sociaux.

La police a vu le jour même sa publication et n’a strictement rien fait. Une femme, une mère est traitée pire qu’ un animal dans ce cher pays de mensonges, leur chère République et justice.

⚠️

Les messages pour détruire qu’il envoie et il sait son impunité qui sera toujours. Mais, il change de prose dans ses manipulations pour flatter. Comme il le faisait auprès de l’ héritière d’un hôtel qui a fait faillite, ex-présidente départemental d’un syndicat hôtelier, et qui depuis plus de dix ans ne jure que par son escroc, Philippe Palat. Quelle cheffe d’entreprise digne de ce nom confie toutes ses affaires à un escroc errant ivre, faisant des scandales publics , agressant une femme et des enfants et dans cette petite ville en Normandie, l’ex-maire devenu député, est le premier à avoir vu , à être informé de l’ ivrognerie et de la violence de Philippe Palat qu’il côtoyait . Ce monde de notables indifférents, froids et d’ apparences .

Il se retrouve à avoir perdu définitivement toute sa famille qu’il a oublié par sa terrifiante méchanceté et cruauté. Il n’a aucune carrière si ce n’est sa criminalité et à naviguer dans le sombre de la politique et du monde des journalistes, en papotant avec des policiers comme celui qu’il appelait  » Mon neveu  » ou l’ autre « dédé » !

Il se sent tellement supérieur et impuni . Il a toujours été certain de son impunité et c’est ainsi acharné à détruire, à agresser, à violer et passant ses journées à s’alcooliser en traînant dans ce milieu à fuir et qui a le mot République toutes les cinq minutes pour manipuler.

Une République qu’ils ont volé en bourgeois de pouvoir, leur méchanceté et leurs mensonges pour arme.

Je me souviens de cette avocate qui recevait Philippe Palat. En pleine après-midi dans son riche cabinet parisien, elle faisait monter une bouteille de champagne et passait plus de temps à trinquer qu’ à travailler en élite !

Les dossiers n’étant que des procédures administratives, manipulations, argent quelque soit le domaine, la raison du dossier. Il suffit de se faire l’écho de la perversité des lois, de se mettre en accord avec les manipulations de circonstance et ne jamais hésiter à détruire.

Philippe Palat a toujours jouer à l’ avocat, au flic avec son imper en passant des heures et des heures au téléphone et à également faire semblant d’avoir quelqu’un à l’autre bout ! Il jouait son rôle.

Le vrai Philippe Palat, ce n’est que sa violence. Rentrant ivre en pleine nuit et hurlant, cassant, agressant et ces soirs où il viole.

Pourquoi as-tu fait ça, pourquoi ?  » Tu as l’ habitude d’être violée  » , me répondit Philippe Palat qui c’ était servi de son pantin prédateur bordelais, chargé de mission socialiste, Vincent.

Philippe Palat sera toujours satisfait de sa violence. Il s’est fait du bien et sait qu’il maintient une emprise par la souffrance incommensurable qu’il a provoqué et par une justice indigne que vantent les politiques.

Il jouait les grands intellectuels prenant sa famille pour des abrutis bons qu’à faire souffrir, des riens ! Lui le tricheur et voleur ayant sa photo au commissariat pour notamment avoir volé au Monoprix de Périgueux, comme il a toujours volé sa propre famille, jusqu’à la tirelire de ses enfants.

Puis, il allait boire en héros fier de citer des noms de commissaires, de préfets, de politiques dans toutes ses manipulations.

Toutes les fois où il m’a agressée en pleine rue , devant et dans les écoles ne me laissant aucun refuge . Les passants ne bougeant pas, sauf une fois où ils ont appelé la gendarmerie et ont témoigné.

Philippe Palat flatté par des journalistes, lui qui m’agressait en pleine rue en me crachant dessus, en me hurlant des injures très obscènes, me faisant des doigts d’honneur, rayant et cassant ma voiture, mettant de la colle dans la serrure de la maison , déposant une tête de mouton pourrie à ma porte en écrivant mon nom sur un papier collé dessus .

La police a constaté les faits le soir même et il ne fut pas possible encore une fois de porter plainte contre ce bourreau.

Philippe Palat nous a harcélé quotidiennement comme si toutes les violences conjugales multidimensionnelles et sexuelles qu’il a commises ne lui suffisait pas et il continue si fier à manipuler, diffamer, mentir .

Il recommencera toujours sans fin fier de ses monstrueux soutiens dans cette France qui a perdu son âme et qui finit par n’être qu’une province des États-Unis et à recopier une extrême droite américaine avec leur obsession de l’immigration, du séparatisme, du woke dans leur mépris de l’humain.

L’humanisme est en train de mourir à petit feu et des prédateurs sont rois du désastre. La France possède un système politique, économique, administratif, judiciaire qui détruit, détruit des rêves et fabrique des prédateurs et leur cour.

Il y a une souffrance, une détresse, de fortes inégalités en France. Et, rien, absolument rien ne changera. Ce n’est pas un peuple soudé. Il y a une bourgeoisie du 19 ème siècle dont fait partie Emmanuel Macron qui fait de l’esbroufe et qui concède aux femmes victimes de prédateurs, la cause du quinquennat, par obligation et calcul politique. Il se moque royalement qu’un prédateur comme Philippe Palat soit impuni et détruise une vie . Philippe Palat est la règle masculine en France !

Les violences faites aux femmes sont en augmentation et il est 11 féminicides de plus en 2021 par rapport à 2020.

Je n’ai survécu que par amour pour mes enfants.

©️ Fédora Hélène

Copyright ©️ LiberTerra 2021 – Tous droits réservés

Copyright ©️ LiberTerra 2021 – Tous droits réservés – Tous droits de production et de diffusion réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s