Chaque seconde compte pour la paix – Art engagé – Ce gosse pauvre by Fédora Hélène

Photo/@liberterradaily

Ce gosse pauvre

Ce gosse pauvre 
Assis sur le bord du trottoir
Lance les billes à la vie
Au hasard des cours d’eau

Ce gosse pauvre 
Marche dans la ville
Regarde ce tourbillon
Ce vent fou
Qui emporte les rêves 
Devenant solitaire 
Il prend ce crayon
Pour dessiner sur les murs
La poésie dans le vacarme
La liberté éclaire la rue

Ce gosse pauvre 
Craque l’allumette 
Respire la fumée 
L’espoir griffonné 
S’effaçant dans les flaques 
Il pleure la misère
Ruissellent les larmes

Ce gosse pauvre 
Assis sur le bord du trottoir
Lance les billes à la vie
Au hasard des cours d’eau

Ce gosse pauvre 
S’élancent les avions de papier
Il regarde le ciel à l’avenir
Du haut des tours 
Le cœur lourd 
Se couche à terre 
L’oiseau ivre 
La feuille évanouie 

Ce gosse pauvre 
Regarde la vie 
Passer à côté de lui 
Loin les hirondelles 
Oublient les rondes 
Libres au printemps
Charmant l’enfant

Ce gosse pauvre 
Appelle et les jours 
Reviennent en écho
Des chansons longues 
Récitant cette note
Au violon brisant 
La corde, les passés 
Sonne la pauvreté 
Notre monde s’en va 

Ce gosse pauvre 
Avait pourtant 
Laissé à la craie
Ce point à la ligne 
La majuscule, la vie 

© Fédora Hélène 



Photo / @liberterradaily

Copyright © LiberTerra 2022 – Tous droits réservés – Tous droits de production et de diffusion réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s