Royaume Uni – Un virus inconnu provoque des cas d’hépatite – Des cas déclarés chez des enfants de moins de 10 ans

L’agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) informe que des médecins de santé publique, des scientifiques des agences de santé publique du Royaume-Uni ont identifié 74 cas d’hépatite chez des enfants de moins de 10 ans depuis janvier 2022.

Récemment ont été détectés des taux d’inflammation du foie plus élevés que la normale chez des enfants. Une enquête est notamment en cours en Écosse, alerte l’UKHSA. Ce sont 49 cas similaires qui ont été détectés en Angleterre, 13 en Écosse, ainsi qu’au Pays de Galles et en Irlande du Nord.

Les virus habituels provoquant l’hépatite infectieuse A et E n’ont pas été détectés, informe l’UKHSA. Les chercheurs tentent d’identifier les causes de cette inflammation du foie (hépatite) se multipliant plus que d’habitude. Le Dr Meera Chand, directeur des infections cliniques et émergents à l’UKHSA, a déclaré « Nous travaillons rapidement avec le NHS et des collègues de la santé publique en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord pour enquêter sur un large éventail de facteurs possibles pouvant entraîner l’hospitalisation d’enfants souffrant d’une inflammation du foie connue sous le nom d’hépatite ».

Une des études établit qu’une des causes potentielles serait un groupe de virus appelés adénovirus. Il s’agit d’une famille de virus courants pouvant provoquer des maladies bénignes ne causant pas de complications particulières dans la majorité des cas. Les personnes atteintes développent souvent des symptômes s’apparentant à un rhume, des vomissements et des diarrhées. Ces virus ne développent que rarement une hépatite, qui est une des complications rares de la maladie.

L’UKHSA souligne que les adénovirus se transmettent généralement d’une personne à une autre, au contact de surfaces contaminées, ainsi que par voie respiratoire.  Comme pour se protéger du coronavirus, il est recommandé d’avoir une bonne hygiène des mains, de veiller au lavage régulier des mains des enfants. Le Dr Meera Chand rappelle que « les mesures d’hygiène normales telles que le bon lavage des mainsy compris la surveillance des enfantset l’hygiène respiratoire contribuent à réduire la propagation de bon nombre des infections sur lesquelles nous enquêtons ».

Par ailleurs, les causes de la maladie pouvant être d’origines multiples, les cas recensés font l’objet d’une étude sérieuse sur le lien qu’il pourrait être avec le Covid-19. Ainsi, « Des enquêtes sur un large éventail de causes potentielles sont en cours, y compris tout lien possible avec des maladies infectieuses », a souligné le Dr Meera Chand.

Limiter la propagation du virus, c’est également savoir détecter le plus tôt de potentiels nouveaux cas – pour ce faire, « Nous travaillons avec des partenaires pour sensibiliser les professionnels de santé, afin que tout autre enfant susceptible d’être affecté puisse être identifié tôt et que les tests appropriés soient effectués. Cela nous aidera également à construire une meilleure image de ce qui peut causer le cas », a ajouté le Dr Meera Chand.

L’UKHSA fait également part qu’il n’y a aucun lien avec le vaccin Covid-19 et le déclenchement de la maladie. L’agence sanitaire précise que les cas déclarés au Royaume Uni apparaissent chez des personnes non-vaccinées, puisque chez de jeunes enfants.

Détecter rapidement la maladie chez un jeune enfant, c’est reconnaitre les signes indiquant un risque d’hépatite, ainsi Dr Meera Chand a indiqué, « Nous rappelons également aux parents d’être conscients des symptômes de la jaunisse y compris la peau avec une teinte jaune qui se voit plus facilement dans le blanc des yeux et de contacter un professionnel de la santé s’ils ont des inquiétudes ».

Les symptômes courants sont :  le jaunissement de la peau et des yeux, des douleurs musculaires et articulaires, une température élevée, la peau qui gratte, se sentir et être malade, se sentir anormalement fatigué tout le temps, avoir une perte d’appétit, des douleurs au ventre. Il peut être aussi une urine foncée chez les personnes contaminées.

© Corentin

Copyright © LiberTerra 2022 – Tous droits réservés – Tous droits de production et de diffusion réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s