Libérer la parole – Le Jour by Fédora Hélène

Photo ©️ @liberterradaily

Clip – Le Jour by Fédora Hélène

Vidéo©️ @liberterradaily
Le jour 


Je voudrais que la peine

S’efface, que la liberté soit

Le pardon en espoir ne tait pas

Les douleurs, et rien ne peut oublier

Je voudrais que cette couronne de fleurs

Tresser par les enfants sages, se pose

Sur les chagrins et les printemps

Enfin renaissant comme les champs



Les coquelicots et les blés

Il était le ciel bleu, il était les joies

Mais, les larmes brûlent mes yeux

Rien n’éteint les drames des violences

Rien n’éloigne la détresse, ce monde triste

Un homme brise une femme et le silence

Sans justice, je suis morte ce matin



Et, ma voix porte ce message

Au firmament, à l’étoile

Tout en silence à l’indifférence

Je voudrais ôter le linceul à ma vie

À mon corps défunt aux tombes

Cet homme de violences, ce loup

Dans sa cage de haine et j’ai si froid



Enceinte et je pleure sur les carreaux

De la pièce fermée et l’espoir

Vient signer ma force

Les larmes à l’infini se taisent

Ne plus pleurer pour protéger mon enfant



Quand les routes sont désertes d’amour

Les cœurs de pierre remportent la bataille

La paix meurt en fidèle compagne

Elle sera la lumière accueillante



La France aux vallées arides et coule le ruisseau

Je prends dans mes mains l’eau si pure

Je voudrais m’y noyer, cet homme souffle la mort

Mon corps enceinte, la longue peine

Ne s’éteint pas la mémoire, la justice l’absente

Je voudrais courir à travers les campagnes

Braver les sables mouvants, atteindre le sommet

Une vague au milieu de l’océan

Consoler mon âme au rayon du pardon

J’ai pardonné l’impardonnable

Pour l’amour vainqueur, la force de vivre



Les roses à terre, le loup venant sans tarder

Et, tuant les pardons et l’amour aussi

Le jour du pardon violer, traumatiser

L’encre chute en taches de sang



Ce monde à l’enfer d’hommes de violences

On m’a tant brisée, l’agresseur félicité



Le jour du pardon, c’est l’amour vivant

Celui récitant par cœur les poésies

Le jour du pardon, c’est dire à la vie

Que l’on tient l’amour pour force de survivre



Le jour du pardon est à chaque instant

À chaque seconde pour l’espérance

À chacun de nous, la renaissance

En miel couvrant nos peines

Le jour du pardon en deuil

Laissé à la porte, meurtri

Ces hommes de violences

Les injustices, tout continue

L’enfer a tué le paradis

Le jour du pardon



Que renaissent à l’infini les mots d’amour

À la paix et se lire sur les lèvres

J’écris en eau claire le doux pardon

Consolant l’âme, la rendant belle

Pardonne mon ami, pardonne à la vie

À Dieu aussi, si tu crois qu’il est près de toi

Ce nom donné à l’univers marquant lui aussi

Le jour du pardon du bleu ravissant

La Terre, l’océan, notre mère

Nos blessures apaisées, le sourire libéré

Revenir vers la rive, pardonner



Fédora Hélène

@liberterradaily

Copyright ©️ LiberTerra 2022 – Tous droits réservés – Tous droits de production et de diffusion réservés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s