Mots de prédateurs

Un homme, un prédateur déjà condamné pour violences conjugales et menaces de mort sur son épouse et ses enfants, fait actuellement l’objet de plaintes pour escroqueries, faux et usage de faux. Escroc professionel multiricidiviste, pervers narcissisique, il a dèja été condamné à plusieurs reprises, et il n’a jamais cessé ses agissements malveillants. Ce Jean-Claude Roman se fabriquant de faux diplômes, une fausse vie, trichant et n’étant qu’un amas de mensonges. Il trompe et manipule toute se famille pendant des années.

il est actuellement contre lui, une plaintes pour viols, violences, escroqueries, abus de confiance, harcèlement, messages obscènes et dégradants qu’il s’est amusé à envoyer à la femme qu’il a violée enceinte, qu’il n’a jamais cessé de martyriser.

Il a fait souffrir toute une famille, il a abandonné ses propres enfants, ne fait strictement rien pour eux, ni ne s’est préoccupé de leur santé, d’aider à ce que le confinement ne soit pas une souffrance supplémentaire pour eux.

Il n’a strictement jamais voulu réparer le mal qu’il a fait et tient farouchement à rester un prédateur. Fier de lui, manipulateur psychopathe, la coronavirus le fait rire.

Les dysfonctionnements de la justice française, le manque de moyens, font qu’il demeure impuni et comprend cela comme une victoire, caché chez des gens haineux dont il se nourrit.

Il demeure un danger permanent. La souffrance qu’il a apporté par sa cruauté permanente est une souffrance à dépasser chaque jour pour les victimes qui ont la force de résister et de lui avoir échappé.

Violer une femme et la violer enceinte, la martyriser, est pour lui être « offensant voire agressif»

Aujourd’hui, tous nous comprenons que le domicile est un refuge qui nous permet d’être en sécurité.

Ce prédateur a interdit tout refuge à une femme et des enfants et aujourd’hui, il souhaite la mort par le coronavirus de celle qu’il a martyrisé et cela le fait rire.

Il se sent tellement puissant car impuni. L’injustice n’est pas une puissance mais une destruction.

Ce prédateur qui se sert de la souffrance de la victime pour manipuler, diffamer, mentir sans vergogne par son esprit sur prédateur est la honte de notre pays où tous et toutes s’appliquent à ralentir le virus et les soignants à sauver des vies.

#RestezChezVous, des femmes en détresse, des mères isolées et la vie qui leur dit qu’elles sont merveilleuses de courage, de joie de vivre et qu’il est de les soutenir et de ne pas les oublier.

Le confinement apporte également des inquiétudes, des peines, il est de reconnaître ce que subisse celles vulnérables et leurs enfants et en finir avec une société qui cultive l’injustice.

Les prédateurs sont les cailloux qui ont alourdi la peine et aggravé le bouleversement

La liste de la Honte fondée par l’Onu pour les survivantes de violences sexuelles. Le viol est une arme qui tue.

Liste de la Honte : Philippe Palat, 56 ans.

© LiberTerra

Article lié : https://liberterrajournal.com/2020/03/07/un-predateur-en-vadrouille-et-faux-diplomes/

«Il semble que j’ai été offensant voire agressif» écrit-il. Il a violé sa femme enceinte et les viols qu’il a commis, sont au pluriel

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s