COVID 19 – Les masques protègent-ils du coronavirus ?

Le gouvernement par l’intermédiaire de sa porte-parole, Sibeth ndiaye, déclarait dès le 17 mars « Les Français ne pourront pas acheter de masque dans les pharmacies car ce n’est pas nécessaire si l’on n’est pas malade ».

Le 20 mars , Sibeth Ndiaye ajoutait « je ne sais pas utiliser un masque », « les masques ne sont pas nécessaires pour tout le monde ».

Le 25 mars, la porte-parole du gouvernement insiste et prend pour exemple Emmanuel Macron en déclarant, « Le président ne porte pas de masque parce qu’il n’y en a pas besoin lorsqu’on respecte la distance de protection ». Sibeth Ndiaye tient à faire son exposé et continue en affirmant « Nous étions, nous ministres, avec le premier ministre à une distance de un mètre les uns des autres de manière à avoir cette protection naturelle vis à vis des postillons quand on parle, a de la toux et des éternuements»

3 avril – l’ Académie de médecine déclare que le port d’un masque est important et devrait être rendu obligatoire.

Le gouvernement explique « On doit être capable de produire des masques pour des personnes qui ne sont pas des soignants, qui sont des personnes en deuxième ligne, …, voire demain de proposer à tout le monde de porter une protection ». Le gouvernement déclare également « On est en train de discuter de cela avec le conseil scientifique » ….

Pourquoi ce volte-face soudain soutenu par le gouvernement, dont Olivier Véran, ministre de la santé et le Pr Jérôme Salomon ?

Depuis le mois de février où les premiers cas de coronavirus sont apparus, les scientifiques japonais étudient le coronavirus pour pouvoir soigner au mieux les malades et protéger la population .

Combattre la pandémie de coronavirus est devenue la priorité des scientifiques dans le monde entier et le Japon ne déroge pas à la règle. .

Kazuhiro Tateda, Président de The japanese Association for infectious Disease a mené une étude scientifique sur le coronavirus pour connaître entre autres les possibilités de contaminations.

Études scientifiques au Japon pour combattre la pandémie de coronavirus

Avec l’aide de caméras haute-sensibilité, est étudié comment se propagent les micro-gouttelettes qui apparaissent lorsqu’une personne éternue , parle ou tousse dans une pièce fermée.

Il apparaît alors qu’a chaque éternuement, il est 10 micromètres de micro-gouttelettes qui demeurent suspendues dans l’air . Les personnes présentes dans la pièce inhalent et c’est ainsi que le virus se propage très rapidement.

Kazuhiro Tateda explique, « Il semble que les transitions s’accumulent pendant les conversations. Et, même quand les gens se tiennent à distance l’un de l’autre » le scientifique japonais présice que lorsqu’on parle fort ou respire fortement, on produit également des micro-gouttelettes.

Il est remarqué lors des expériences scientifiques que lorsqu’une personne éternue dans une pièce où se trouvent dix personnes à un mètre des unes, des autres, les micro-gouttelettes non contaminées ne se diffuse pas et s’abaissent vers le sol, tandis que celles contaminées restent dans l’air et se diffuse jusqu’à pouvoir contaminé les 5 personnes les plus proches en l’espace d’une seconde.

L’expérience faite avec une personne qui tousse nous apprend que les micro-gouttelettes contaminées se diffusent dans toute la pièce en 20 secondes et touchent la totalité des personnes présentes.

Masashi Yamakawa professeur associé au Kyoto Institute technology a mesuré le temps de propagation des virus dans une pièce fermée et déclare « Nous pensons que l’infection provient de particules micrométriques ».

Comment se protéger des micro-gouttelettes qui peuvent être infectées par le coronavirus ?

Masahi Yamakawa et Kazuhiro Tateda déclare sur NHK, que les masques peuvent limiter la propagation du coronavirus. Mais que les masques ordinaires ne sont pas suffisamment efficaces pour protéger, éviter l’inhalation des micro-gouttelettes.

Ils recommandent de porter un masque approprié pour sortir dehors et pour se rendre dans des lieux fermés.

Ils conseillent également de permettre la ventilation des pièces de façon régulière soit une fois toutes les deux heures. Ouvrir régulièrement les fenêtres aident à faire que les micro-gouttelettes qui restent dans l’air puissent être évacuées.

La solution adoptée par le gouvernement japonais

La pénurie des masques est une problématique pour tous les pays et la France s’est malheuresement illustrée dans l’affaire des masques destinés à l’Italie et à l’Espagne et en provenance de Suède. La Suéde qui menace de dénoncer le comportement de la France au Conseil de l’Europe.

Ade Shinzo, premier ministre japonais, a déclaré le 2 avril en apparaissant avec un masque en tissu, que le gouvernement enverrait deux masques en tissu à chaque foyer japonais par le biais de la poste.

Ade Shinzo déclarait lors de son intervention diffusée sur NHK , « Il est très important de faire face à la demande croissante de masques ».

Les japonais se moquant très vite sur les réseaux sociaux de cette distribution de masques à minima et restant sceptiques quant à leur efficacité. Apparaissait alors sur Twitter #Abenomasks . D’autant que les scientifiques ont bien précisé que des masques ordinaires ne pourraient pas protéger efficacement.

En France, le gouvernement se décharge à son tour en proposant aux gens de fabriquer leur masque. Il était déjà les filtres à café et les écharpes que les scientifiques jugeaient inefficaces. Il y a maintenant le système D encouragé par le gouvernement et chacun ira de son ingéniosité ou système placébo .

D’autant qu’il est maintenant connu que le coronavirus se dépose sur les vêtements et qu’ainsi les personnes le transportent .

Les scientifiques recommandent de laver le linge à un minimum de 60 °C en y ajoutant du Sanytol.

Les FFP2 ou les FFP3 semblent être ceux appropriés pour protéger efficacement du coronavirus.

France – Une entreprise exceptionnelle de solidarité fabrique des masques homologués

Une entreprise de talent à Vesoul (Haute-Saône) les ateliers de l’Adapei Pro 70 Rêpes Sud qui emploie 70 personnes handicapées a souhaité participer à la conception de masques .

Forte de solidarité, cette entreprise qui fabrique d’ordinaire des pièces automobiles où de literie, s’est très rapidement mobilisée pour confectionner des masques. Les premiers masques réalisés ont été adressés à la Direction Générale de l’Armement. Les tests effectués ont démontré leur efficacité et ils ont été homologués DR. Une seconde entreprise se mobilise à Luxeuil-les-bains se situant à quelques kilomètres de Vezoul . Spécialisée dans le linge de maison de luxe, son PDG , Riadh Bouaziz, déclare à FR3 « Nous fabriquons désormais des masques et des surblouses pour les hôpitaux, les Ehpad, les infirmières libérales, les ambulancieurs ou encore les employés des pompes funèbres« .

Ce groupe associatif issu de l’Adepei et de l’Agei réalise un défi exceptionnel et les premières livraisons de masques ont déjà eu lieu sur l’hôpital de Vesoul et de Belfort ainsi que dans un Ehpad de Belfort.

Jean-Marc Phommavong , directeur adjoint d’Handy’up, déclare à FR3, « Les équipes se sont mobilisées en un temps record. Nous allons produire 24h sur 24 et nos objectifs sont élevés« . Il précise, « Nous voulons fabriquer 13 000 masques par semaine« , « Nous avons besoin de 5 000 masques par semaine en interne. le reste nous le fournirons gratuitement, bien sûr, aux personnels soigants« . La matière première nécessaire à la fabrication des masques est fournie par le groupe Mérinos qui la met à disposition.

Conclusion

Porter un masque approprié peut protéger du coronavirus , selon les études réalisées par l’Université de Kyoto au Japon. Il est donc important que la population puisse en bénéficier.

Il est également recommandé de ne pas fréquenter les lieux qui ne peuvent pas être régulièrement aérés et surtout sans masque reconnu comme étant efficace.

© Fedora Hélène

Copyright © LiberTerra 2020, Tous droits réservés

2 réflexions sur “COVID 19 – Les masques protègent-ils du coronavirus ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s